Les flotteurs de Champigny (par Michel Prignot)

Publié le par Catherine et Marcel

Depuis le milieu du 16ème siècle jusqu’à la fin du 19ème l’approvisionnement de Paris en bois de chauffe et de four fut assuré par le bois des forêts Morvandelles. L’acheminement se faisait par flottage à partir de Clamecy (Nièvre) sur les rivières de l’Yonne puis de la Seine.

Le principe consistait à réunir les bûches de 1,14m par des liens sous la forme d’un radeau appelé « train des bois flottés ».Cet ensemble pouvait mesurer 70 mètres de longueur sur 4,5 mètres de largeur et contenir 200 stères de bois. Ce convoi était accompagné de personnel appelé « flotteurs ». Ces flotteurs étaient munis de longues perches en bois permettant de diriger cet important transport tout le long du parcours qui durait une dizaine de jours. Arrivés à destination de Paris ces flotteurs revenaient à pieds à Clamecy pour un nouvel accompagnement.

Mais dirons- nous : quel rapport entre l’histoire de Champigny et ces trains de bois ?

à part celui de les regarder passer …………

Pourtant, les registres paroissiaux et d’état civil de notre commune conservent quelques traces de ce personnel itinérant.

Nous pouvons trouver ci-dessous copies d’actes avec respect de l’orthographe du registre.

Le 22 avril 1722 a été inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps d’un flotteur mort subitement en la maison d’Edme BEAU cabaretier ou il étoit resté en revenant de Paris,lequel nous a ésté déclaré être nommé Simon SAFLIN de la paroisse d’Arma près de Clamecy par Charles CARRE et Charles GROBIN de Chatel Censoy ( Censoir) aussi flotteurs qui ont dit le bien connoitre et témoigné qu’il étoit catholique et bon chrétien.En présence dudit BEAU et Mr DEBILLE et THONNELIER soussignés LEPESME Curé

Le 18 mai 1736 a té inhumé dans le cimetière de cette paroisse le corps de Pierre FAGEUX Agé d’environ 44 ans de la paroisse de Clameci diocèse d’Auxerre vivant flotteur de profession décédé dans ce lieu chez Barbe BAUFFRE veuve de Jean CHARRE. L’inhumation faite en présence de Cath… CHARRE , de Henry CHARRE.

Mais des habitants de Champigny ont aussi exercé la profession de flotteur.

Dans la famille BENARD , le père et le fils que l’on trouve dans les résumés des

actes suivants :

BENARD Martin : Né le 10-02-1716 à Champigny de Noël et Marie THONNELIER

il se marie le 27-11-1735 avec LEROUX Anne Catherine

A la naissance de son fils Antoine Martin le 13-12-1750 il est pêcheur,

Au mariage de son fils le 18-01-1774 il est commis pour les bois flottés,

Le 03-05-1784 il est inhumé dans le cimetière de Champigny âgé de 68 ans

Exerçant toujours la profession de commis des bois flottés.

BENARD Antoine Martin :

Né le 13-12-1750 à Champigny de Martin et LEROUX Anne Catherine

Il se marie le 18-01-1774 avec PINON Marie Magdeleine

A la naissance de sa fille Adélaïde Rosalie le 18-12-1778 il est commis des bois flottés,

Au décès de son fils Jean Louis le 05-09-1778 il est commis des trains des bois flottés,

Au mariage de sa fille Marie Rosalie le 20-01-1800 il est dit cultivateur.

Le 29-08-1803 il es inhumé dans le cimetière de Champigny âgé de 52 ans , demeurant

A La Thuilerie sans indication de profession.

Nous pouvons « supposer » que ces campestriens prenaient la relève des flotteurs de

Clamecy afin d’avancer leur retour et permettre un nouvel accompagnement.

Pour la mémoire de ces transports l’association « Flotescale » de Clamecy a reconstitué un train de bois comme autrefois qui parti de Clamecy le 6 juin 2015, est arrivé à PARIS le 27 juin après plusieurs escales.

Ci-joint: photo prise à Sens le 17 juin ou le train de bois a passé la nuit et se prépare à partir pour sa nouvelle étape, Pont sur Yonne.
La carte du parcours se trouve sur le site de l'Yonne républicaine avec de nombreuses vidéos, cliquer sur le lien ci-dessous..

Michel PRIGNOT

Les flotteurs de Champigny (par Michel Prignot)