La Roche marquée : la thèse de monsieur Courtial

Publié le par Catherine et Marcel

relevé de la roche marquée par monsieur Jean Ygnard

relevé de la roche marquée par monsieur Jean Ygnard

Après avoir dépouillé les registres paroissiaux de Champigny pour repérer tous les Jacques Pinon, monsieur Courtial a bien trouvé un berger mais il n'est pas jeune : il avait 45 ans en 1776, date qui figure sur la roche marquée. Il s'est marié le 3 octobre 1765 avec Marie Doré à La Chapelle. C'est le desservant de la Chapelle Saint Loup, François Avignon, qui lui aurait appris à écrire. La thèse du berger reste donc valable à côté de celle du noble qui a signé le cahier de doléances de Champigny sous le nom de Jacques Pinon, il est parfois impossible de trancher en histoire! Félicitons nous de l'émulation que la roche marquée suscite au sein de la communauté des érudits.

Le lieu-dit où se trouve la roche marquée s'appelait La Drionne. Il s'agissait de friches et de taillis où l'on faisait pâturer les moutons. Le sol était très caillouteux et les lapins se chargeaient d'empêcher toute forme de culture. C'est sans doute pour cette raison que le dit Jacques Pinon a planté une forêt. Dernièrement, à quelques mètres de la roche marquée, un chêne d'au moins 300 ans a été abattu, selon monsieur Jacques Limoges qui a compté les anneaux de son tronc. On peut également encore admirer des chênes de 200 ans aux alentours.