La Ruche moderne

Publié le par Catherine et Marcel

Derrière le nom désuet et charmant de cette ancienne épicerie de Champigny, aujourd'hui disparue (à côté de la poste), qui connaît encore l'histoire qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques en 1944?

Champigny était alors occupé par les allemands qui logeaient à l'hôtel du Gai Logis (à côté du garage Lemoine). Nargués sur la rue par quelques jeunes qui étaient entrés par la Ruche moderne, les allemands les ont mis en joue avec le canon de leur char et ont tiré! Heureusement, l'agilité de la jeunesse a eu raison de la lourdeur de l'armement. Les jeunes campestriens s'étaient déjà sauvés par les jardins derrière l'épicerie. Mais la Ruche moderne a été partiellement détruite et l'obus a atterri dans le parc du Château où il est resté de nombreuses années comme en témoignage. En représailles, dans une folle poursuite, les allemands ont également tiré sans discernement sur les lucarnes des maisons, notamment en haut de l'avenue du Château. Certaines façades conservent encore les traces des impacts de balles.

Monsieur Jacques Limoges qui avait 4 ou 5 ans à l'époque se souvient d'être descendu à la cave avec ses parents rue du Centre. Aujourd'hui encore, il entend le bruit des bottes des allemands qu'il voyait par le soupirail de la cave patrouiller sur le trottoir..

La Ruche moderne

Publié dans Commémoration 39-45